En ce moment
 
 

Une météorite observée dans le ciel belge: des fragments sont peut-être tombés chez nous, un appel à témoins est lancé

 
 

L'observatoire Mira, situé à Grimbergen en Flandre, a annoncé sur les réseaux sociaux qu'une météorite "très claire" a été observée en Europe de l'Ouest: Belgique, Pays-Bas, France, Angleterre. L'observation a été effectuée vendredi à 7h52 du matin.

L'observatoire indique avoir analysé les images des caméras installées à Uccle, Oostkapelle (Pays-Bas) et Noordwijk (Pays-Bas). "Il a été découvert que la météorite descendait quelque part entre Termonde et Alost, et qu'il y a même une chance que certains fragments aient atteint la surface terrestre", précise l'équipe de Mira.

Voici la météorite filmée par les caméras d'Uccle (Observatoire royal de Belgique), de Noordwijk (ESTEC) et Oostkapelle.

20210122T065150_UT from Francois Colas on Vimeo.

"Le bolide avait une vitesse initiale considérée comme faible de 16.3 km/s et une vitesse finale de 6 km/s", indique de son côté le site Vigie Ciel Fripon, un programme scientifique et de sciences participatives. Vous avez observé un objet brillant et rapide dans le ciel? Vous pouvez le signaler via le site de Vigie Ciel (cliquez ici).

Un appel à témoins lancé

Pour tenter de retrouver les éventuels débris tombés au sol, un appel à l'aide a été lancé auprès de la population. "D'après les derniers calculs il est possible qu'une chute de petites météorites d'un poids maximal de 100 g se soit produite dans une zone entre Termonde et Alost à 30 km de Bruxelles", explique Emmanuel Jehin dans son appel à témoins.

"Le plus gros élément qui pourrait être retrouvé devrait peser 100 grammes pour un diamètre de 4 ou 5 centimètres", situe Hervé Lamy, chercheur à l'IASB (Institut Royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique). Il ne faut pas traîner car il faut éviter que l'objet soit endommagé par les conditions météorologiques ou d'autres facteurs extérieurs, ajoute-t-il.

Voici la carte représentant la trajectoire de la météorite et la zone où des débris sont peut-être tombés:


© FRIPON - S. Jeanne

"Nous lançons un appel à témoins au cas où des personnes habitant ou passant dans cette zone auraient vu ou entendu quelque chose d'inhabituel vendredi matin ou remarqué depuis lors une ou plusieurs pierres très sombres de quelques centimètres sur un trottoir, une rue, dans leur jardin dans cette région... La collecte des météorites doit se faire très rapidement pour ne pas être détériorées ou se perdre", explique Emmanuel Jehin.

Le maître de recherches au FNRS précise qu'il n'y a que six chutes de météorites répertoriées en Belgique depuis 1830. La dernière s'est déroulée en 1971 mais n'a été rapportée qu'en 2017. "Les météorites ont un intérêt scientifique très grand car elles permettent d'étudier la composition des astéroïdes et l'histoire du système solaire", précise Emmanuel Jehin.

Vous avez trouvé quelque chose? Vous pouvez contacter l'observatoire Mira à l'adresse info@mira.be ou Emmanuel Jehin à l'adresse ejehin@uliege.be.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.
Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires