En ce moment
 
 

Pixel Museum: le premier musée dédié aux jeux vidéo en Belgique s'installe à Tour et Taxis

 
 

Le musée du jeu vidéo, Pixel Museum, s'installe à Bruxelles avec mille mètres carrés de parcours. Il a ouvert ses portes au public ce samedi 17 octobre dans l'hôtel des Douanes, sur le site de Tour et Taxis.

Il s'agit du premier musée dédié aux jeux vidéo en Belgique et du 7ème au monde. Du jeudi au dimanche, les visiteurs pourront découvrir une collection qui retrace l'histoire du jeu vidéo.

2.500 pièces régulièrement renouvelées

Le musée compte 250 machines, dont certaines n'ont jamais été commercialisées en Europe, et plus de 2.500 pièces qui seront régulièrement renouvelées. Le musée permet aux visiteurs de jouer sur plus de 50 consoles et bornes.

Le Pixel Museum repose sur la collection de Jérôme Hatton, un passionné de jeux vidéos qui a amassé plus de 20.000 pièces, parmi lesquelles des consoles, des jeux, des accessoires et des objets dérivés. "Le concept est de conserver, de préserver. Le but est de montrer à tout le monde ce qu'est le jeu vidéo, toute son histoire, la technique, l'art et l'innovation qu'il peut y avoir derrière", explique ce collectionneur à l'initiative du musée.

Toutefois, pas question de laisser ces objets prendre la poussière sur une étagère : "On va pouvoir jouer, on va pouvoir toucher, expérimenter, c'est important. On prend le risque de laisser au public des bornes comme le Space Invaders, le Pac-man d'origine. On espère que les gens vont en prendre soin. Mais c'est important de faire vivre ça. C'est un peu comme dans Toy Story : les jouets sont faits pour être joués, pas rester dans les boîtes".

Le Musée du Jeu Vidéo s'était dans un premier temps installé en 2017 à Schiltigheim, près de Strasbourg (France). Il a été fermé en juillet dernier en l'absence de perspective d'évolution pour ensuite déménager à Bruxelles.

Début 2021, le Pixel Museum prendra ses quartiers définitifs dans les Sheds de Tour et Taxis, où il bénéficiera d'un espace plus grand que dans l'hôtel des Douanes.




 

Vos commentaires