En ce moment
 

Que reste-t-il des orages aujourd'hui? Dour, toujours en alerte, veut une reconnaissance comme "catastrophe naturelle"

Le plan communal d'urgence déclenché en fin de journée mardi à Dour à la suite des intempéries est maintenu mercredi car de fortes pluies sont encore annoncées. Explications avec notre journaliste Aurélie Henneton pour le RTL Info 13h.

Les eaux se sont chargées de terre provenant des champs environnants et des coulées de boue ont été déversées dans certains quartiers de Dour ainsi que les villages de Blaugies et Wihéries. Les pompiers ont mis tout en œuvre pour nettoyer les zones concernées. 

Hier, l'orage n'a duré qu'un quart d'heure mais les terres venues des champs sont arrivées au cœur du quartier. "Les dégâts sont monstrueux. Il y a plusieurs habitations touches, ma sœur doit être relogées", témoigne le propriétaire de trois habitations sinistrées. 

Dans les maisons, tout est couvert de boue. "Il ne reste plus rien (...) tout est retourné. Il y a eu 1m20 d'eau donc vous comprenez bien qu'il n'y a plus rien", indique un autre habitant sinistré.


70 appels de détresse reçus en une demi-heure 

Dans les rues, le nettoyage continue. Cette nuit, il n'a été interrompu que durant trois heures. "On a mis en oeuvre tout ce qu'on pouvait pour venir en aide aux riverains. Certains ne pouvaient pas rejoindre leur maison", indique Vincent Loiseau, bourgmestre faisant fonction à Dour. Avant ajouter: "On a pu obtenir l'aide d'un hôtel qui était prêt à accueillir une quinzaine de personnes". 

Les sinistrés sont finalement tous partis dans leur famille. Hier, en une demi-heure, les pompiers de Dour ont reçu 70 appels de détresse liés à l'orage.


La protection civile reste mobilisée 

Le bourgmestre a toutefois indiqué que le plan communal d'urgence enclenché mardi soir était maintenu, à cause de la menace de nouvelles chutes de pluie. Il s'agit essentiellement d'aide logistique à la population. Les ouvriers communaux ont abandonné leurs travaux en cours et restent ainsi mobilisés pour le nettoyage des rues durant 48 h.  

L'intercommunale a également mis à disposition des containers afin que la population puisse y déposer des meubles ou tout autre objet devenu un encombrant.

La protection civile reste mobilisée face aux inondations. La commune de Dour est en train de confectionner 505 sacs de sable pour que la population puisse protéger ses biens. 


But: faire reconnaître ces intempéries comme catastrophe naturelle

"La commune de Dour introduira un dossier auprès des services du gouverneur du Hainaut pour faire reconnaître les intempéries comme catastrophe naturelle", avait encore précisé Vincent Loiseau, plus tôt dans la journée.

Il convient de récolter le plus rapidement possible les coordonnées des personnes sinistrées de même que les dossiers notamment photographiques des conséquences des intempéries. Ces personnes peuvent contacter la cellule de gestion administrative de la commune aux numéros suivants: 065/76.18.22 et 065/76.18.77. Des toutes-boîtes seront aussi distribués.

Vos commentaires