En ce moment
 
 

"Tornade de l'enfer" aux portes de la Belgique: "Un abribus a glissé au milieu de la route, il y avait une dame assise" (vidéo)

  • Nouvelles images de la tornade au Luxembourg

  • Une mini tornade observée entre la Belgique et le Luxembourg

 

Dix-neuf personnes ont été blessées, dont une souffrant de multiples fractures, dans la tornade qui a frappé le sud-ouest du Grand-Duché de Luxembourg, a indiqué samedi le porte-parole des services de secours. Le précédent bilan faisait état de 14 blessés.

Un autre blessé est hospitalisé dans un état grave à la suite d'un choc et d'une attaque cardiaque. La tornade a frappé les entités de Pétange et Bascharage, où 180 immeubles ont été endommagés ou perdu leur toit, selon le gouvernement luxembourgeois. Une centaine d'habitations sont inhabitables. Les services de secours et la police ont reçu plus de 1.000 appels en quelques minutes. Les dégâts sont très importants. Leur montant n'a pas encore été évalué.

Le nettoyage devrait prendre plusieurs jours. Quelque 200 pompiers, 40 policiers et 50 militaires sont mobilisés. Des centres de secours ont été ouverts dans les deux localités pour accueillir les personnes dont le logement est inhabitable. Le Premier ministre Xavier Bettel, qui a écourté ses vacances, a assuré que le gouvernement aidait "ceux qui ont été affectés".

La situation s'est rapidement dégradée

L'IRM (Institut Royal de Météorologie) l'avait prédit: le ciel s'est affolé vendredi en début de soirée sur une partie de la Belgique, à cause d'une masse d'air chaud qui attirait les orages.

Vers 18h, la situation s'est rapidement dégradée dans l'extrême sud du pays. Nous avons capturé la formation de ce qui ressemble à une tornade près de Pétange et Bacharage, villages luxembourgeois situés près d'Athus, commune belge. 

Des blessés et des dégâts matériels

D'après nos confrères de RTL Luxembourg, des voitures, des habitations et un supermarché ont été endommagés. Plusieurs toitures ont été arrachées par la force du vent. Le bilan fait état de 14 personnes blessées, dont 2 grièvement, du côté de Bascharage. Ces dernières ont été prises en charge.

Les autorités et secours ont été massivement déployés sur place pour organiser les opérations. Une unité cynophile a été mobilisée et des moyens de déblaiement demandés. Une cellule de crise a notamment été activée. De nombreuses routes sont coupées du fait de la présence de débris éparpillés par le vent. La police demande d'éviter le secteur et de ne pas surcharger les lignes téléphoniques des secours, qui ont dû supporter plusieurs centaines d'appels.

Du côté belge, vous êtes nombreux à nous avoir confirmé l'information. "Tornade de l’enfer au Luxembourg (Bascharage), l’enfer pour le retour de vacances", nous a expliqué Leslie. Elle a joint des photos des dégâts, assez impressionnants :

leslie
l2

"J'habite dans le Brabant wallon, mais j'étais sur la route du retour des vacances. On avait pris un chemin différent parce qu'il y avait des embouteillages sur l'autoroute, et mon copain voulait faire le plein d'essence, car il connait très bien l'endroit", nous a confié Leslie plus tard dans la soirée. 

"On est arrivé à un rond-point, et je lui ai montré le nuage qui arrivait sur la gauche. Je lui ai dit que ça ressemblait très fort à un nuage style ouragan ou tornade. Un nuage qui bavait, vers le bas, et qui était une rotation. Il me dit alors qu'il y a une tornade qui arrive".

Le compagnon de Leslie a eu un bon réflexe: "Il a pris le rond-point, et le vent s'est mis à souffler très fort, et il a tourné dans le parking du supermarché qui est juste à côté de la pompe à essence. Il s'est mis à l'abris des bâtiments". 

Leslie s'est retournée à ce moment-là. "J'ai vu la tornade passer, et un poteau électrique qui se pliait en deux. C'était très impressionnant, la voiture bougeait dans tous les sens, on a cru qu'elle allait se retourner. On voyait les gens très calmes, qui restaient à l'intérieur du supermarché. Heureusement, car on a vu des débris voler dans tous les sens".

D'après notre témoin, "la tornade est vraiment passée sur la route principale", celle qu'ils ont évité en allant se mettre à l'abri. "Quand on est retourné, il y avait des arbres au milieu de tout, des toits arrachés, des voitures avec les vitres éventrées. Un abribus entier a glissé au milieu de la route, une dame était assise, en état de choc. J'ai vu un homme qui regardait sa maison, il n'y avait plus de toit".

Leslie, vendredi soir, a "du mal à s'en remettre, je pense aux gens qui ont perdu leur maison, leur voiture".

Très local

Le phénomène semble heureusement très local. Les pompiers belges de la zone (près de Messancy) que nous avons contactés étaient assez étonnés, car la situation était "calme" vendredi soir, selon eux. 

Pourtant, les dégâts à la frontière belgo-luxembourgeoises sont nombreux. Comme nous le montrent ces photos de notre journaliste Jean-François Six:

tornade-petange-combi

tornade-petange-(1)

Prévisions météo

L'Institut royal météorologique prévoyait pour vendredi après-midi des averses localement intenses avec un risque d'orage et beaucoup de précipitations en peu de temps. Au sud-est, il y a un risque de grêle. Il a fait assez chaud avec des maxima entre 23 et 27 degrés. Le vent souffle jusqu'à 60 km/h, voire plus sous les orages.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des averses orageuses sont attendues dans la moitié est ou sud-est du pays, localement fortes avec risque de grêle ou de rafales. Le temps deviendra assez rapidement sec depuis l'ouest. La nuit sera douce avec des minima entre 15 et 19 degrés. Le vent restera soutenu.

Le début de week-end sera venteux avec des rafales qui pourront atteindre 80 km/h à la Côte. Le ciel se partagera entre nuages et éclaircies et le temps restera le plus souvent sec. Les maxima seront compris entre 21 et 25 degrés. Conditions plus calmes dimanche même si quelques faibles ondées ne sont pas exclues au littoral et en Gaume. Les maxima oscilleront entre 20 et 23 degrés. Le vent perdra son intensité et sera modéré de secteur ouest.

Vos commentaires