En ce moment
 
 

"Le retour des IGLOOS BORGNES": Christophe en colère contre les automobilistes qui ne dégivrent pas bien

(c) Belga

Avec les nuits sous 0° revient le givre sur le pare-brise à l'extérieur et la buée à l'intérieur, réduisant la visibilité et contraignant l'automobiliste à s'astreindre à une séance de grattage ou de versement d'eau chaude (mais pas trop, voir plus bas). Cette opération n'amuse personne et certains, par empressement ou paresse, préfèrent l'écourter, se limitant à créer seulement des rectangles d'une taille juste suffisante sur le pare-brise et la vitre de côté pour voir un minimum. Quant à l'intérieur, la buée commence à peine à se dissiper, que le conducteur démarre. Ces voitures dégivrées et désembuées avec hâte, Christophe, qui nous a écrit via le bouton orange Alertez-nous, les nomme "igloos borgnes". Il décrit ces "moyens de locomotion" typiques des saisons froides dans notre pays: "Il se reconnaît facilement au toit et à la carrosserie recouverts d’une fine couche de givre blanc, le pare-brise et les fenêtres latérales sont dégivrés sur un rectangle de 20 cm x 10 cm à l’extérieur. A l’intérieur, un film de buée empêche de voir qui ce trouve dedans et à ceux qui sont dedans de voir ce qu’il ce passe dehors."

Pour Christophe, ces "igloos borgnes" constituent une menace sur nos routes, obligeant le conducteur à toutes sortes de gestes: "Une chorégraphie digne d’un ballet de Ravel, où le corps se penche en avant, la main gauche sur le volant froid et la main droite montant et descendant dans un rythme saccadé, tentant de faire partir la buée."  Notre alerteur s'attaque aussi à une autre habitude légère, celle qui consiste à allumer ses phares anti-brouillard avant: "Sachez que ceux-ci n’aident en aucun cas au dégivrage plus rapide du véhicule, mais plus à éblouir les autres usagers de la route."

De ces observations teintées d'ironie, Christophe adresse un message aux conducteurs/conductrices pressés ou paresseux: "Levez-vous 5 minutes plus tôt. Faites dégivrer la voiture avant de partir et assurez-vous d’avoir votre champ de vision bien dégagé." Il se dit "conscient qu’Anuna De Wever ne sera pas d’accord avec moi, car cela risque de polluer l’atmosphère."

Voici un rappel de TROIS TRUCS POUR DÉGIVRER rapidement son pare-brise sans passer par le grattoir ou prévenir la formation de de givre.

Verser doucement de l'eau tiède

Valentin, un Athois, nous avait envoyé sa méthode via le bouton orange Alertez-nous.

"Ne perdez pas votre temps à gratter votre pare-brise, prenez une bouteille d'eau chaude et versez la doucement dessus. Cette méthode est bien plus efficace. Vous n'aurez pas les mains gelées, pas de risque de dégâts aux joints et c'est écologique par rapport au produit antigel", détaillait le Athois de 35 ans.

N'utilisez surtout pas d'eau "trop" chaude sur vos vitres afin d'éviter un choc thermique. Pour éviter les risques, l'eau tiède est la meilleure solution pour retirer le givre. Mais la méthode doit rester une solution exceptionnelle.

Alcool et vinaigre blanc

Vous passez un chiffon imbibé avec de l'alcool à 90°C sur vos vitres. Renouvelez l'opération 2 à 3 fois par semaine. 3 mesures de vinaigre blanc mélangées à une mesure d'eau vous donneront également un bon produit pour protéger vos vitres durant plusieurs semaines.

Un liquide lave-glace fait maison

Votre liquide lave-glace peut être fait maison également. 1/3 d’eau, 2/3 d’alcool à brûler et une goutte de liquide vaisselle feront très bien l'affaire. L’alcool à brûler empêche que vos vitres soient trop sensibles au froid tandis que l’eau déminéralisée évite les dépôts de calcaire. Le liquide vaisselle nettoie et protège votre pare-brise, tout simplement. Le site Last Vidéos avait publié une vidéo montrant l'efficacité de cette mixture.

 

Vos commentaires