En ce moment
 

Il fait sa demande en mariage en plaçant la bague de fiançailles sur une SAUCISSE de son petit-déjeuner: cette idée crée la controverse

Il fait sa demande en mariage en plaçant la bague de fiançailles sur une SAUCISSE de son petit-déjeuner: cette idée crée la controverse
(c)Facebook
 
 

Un homme a créé la controverse sur les médias sociaux après avoir fait une demande en mariage en plaçant la bague de son arrière-grand-mère sur une saucisse qu'il a servie à sa petite-amie pour le petit-déjeuner le jour de son anniversaire. La fiancée, ravie et impatiente de partager la nouvelle de ses fiançailles, a publié sur Facebook, une photo du plateau du petit-déjeuner, après évidemment avoir répondu "oui" à son petit-ami.

En légende, la jeune femme a commenté: "Donc. C'est arrivé! Ai-je dit "oui"?! Bien sûr, que je l'ai fait. La meilleure partie? C'est la bague de son arrière-grand-mère. Joyeux anniversaire à moi", a rédigé en légende la future mariée.

Cette photo qui irradie de bonheur ne fait pourtant pas l'unanimité. On y découvre le petit-déjeuner anglais disposé sur un plateau. Le jeune homme avait placé un pancake, sur lequel il avait écrit à l'aide de sirop: "Veux-tu m'épouser?"Il avait aussi disposé 5 saucisses autour d'une crêpe pour reproduire une "main", et il a inséré le fameux trésor familial dans une fente découpée dans la saucisse représentant l'annulaire. 

Cette photo a été repartagée sur un groupe des plus gros dérapages commis lors des mariages. Et cette photo a rapidement été accueillie par des centaines de commentaires. Beaucoup ont été choqués de découvrir le bijou qui a une énorme valeur sentimentale recouvert de graisse et glissé dans une saucisse, tandis que d'autres n'ont pas du tout vu où était le problème, et ont jugé les internautes de personnes négatives.

Une tendance est certaine. La plupart des internautes qui ont mal réagi estiment que demandes en mariage et nourriture ne font pas bon ménage.

D'autres ont souligné l'originalité du petit-déjeuner créé par le futur marié.




 

Vos commentaires