En ce moment
 

Epuisés, Bigflo et Oli annoncent faire une pause... à durée indéterminée: "Les gens nous en demandent beaucoup"

Epuisés, Bigflo et Oli annoncent faire une pause... à durée indéterminée:
© Isopix

Bigflo et Oli sont à bout après quatre ans de carrière. Les rappeurs toulousains de 23 et 26 ans ont besoin de repos après trois albums et de nombreux concerts. Depuis la sortie de leur premier opus "La Cour des grands" en 2015, album certifié disque d’or moins de quatre mois après sa sortie, le duo ne s'est jamais arrêté. Les deux albums suivants, "La Vraie Vie" en 2017 et "La Vie de rêve" en 2018, ont rencontré le même succès auprès du public. Les deux frères, qui ont été récemment récompensés par deux trophées aux Victoires de la musique, souhaitent désormais faire un break dans leur carrière musicale.

"Personnellement, je commence à fatiguer. Physiquement, on va dire. Physiquement et mentalement ça demande beaucoup d’énergie. Les gens nous en demandent beaucoup, on adore ça, mais il y a beaucoup de choses à gérer donc un peu de fatigue on va dire, ça fait quand même 4 ans qu’on n’arrête pas, donc je ressens ça, ce qui n’est pas le cas d’Oli", a confié Bigflo lors d'une interview accordée à Melty pendant le festival Garorock 2019.

"Moi je le ressens différemment que mon frère", a précisé Oli. "On travaille beaucoup, mais je me sens chanceux à chaque fois qu’on réalise des victoires, des tournées, des salles. Je garde cet étonnement, sans hypocrisie, je ne m’en lasse pas. Mais c’est vrai qu’on enchaîne beaucoup et qu’on a des vies à 1000 %", a reconnu le frère de Bigflo.

"On ne sait pas du tout combien de temps va durer cette pause, on a besoin de se retrouver et de se reposer, pour la première fois on va se laisser porter par ce qu’on va vivre et voir où vont nous amener les recherches qu’on va faire dans la musique, dans ce qu’on va écrire, sans pression, sans deadline et ça, ça va être agréable dans le processus artistique. Et ça va être une première de travailler sans pression, là on va enfin pouvoir faire arrêt sur image", a précisé Oli.

Vos commentaires