Accueil Actu Belgique Société

Nucléaire, stop ou encore? Bart De Wever fait une demande non-négligeable à Engie

Le formateur Bart De Wever est toujours occupé à former un gouvernement fédéral. Dans l'accord futur de celui-ci, le nucléaire aura une place importante.

Le formateur fédéral Bart De Wever (N-VA) a informé Engie qu'il voulait parier "au maximum" sur l'énergie nucléaire, rapportent L'Echo et De Tijd jeudi. L'intention est que Doel 4 et Tihange 3 restent ouvertes plus longtemps que la prolongation de 10 ans convenue précédemment.

Le gouvernement Vivaldi sortant avait décidé que les dernières centrales nucléaires Doel 4 et Tihange 3, qui devaient fermer l'année prochaine, continueraient à fonctionner jusqu'en 2035. Engie travaille actuellement à cette prolongation.

Si la formation de la coalition Arizona se confirme, elle sera résolument favorable au nucléaire - seul Vooruit est mitigé, mais sans fermer aucune porte. Bart De Wever a informé l'opérateur Engie qu'il souhaitait travailler sur une extension supplémentaire s'il devenait Premier ministre. Prolonger ces deux réacteurs pour dix années de plus permettrait de disposer de nucléaire jusqu'en 2045.

Mais de nouvelles négociations difficiles s'annoncent pour convaincre Engie, écrivent les quotidiens. Le groupe français a décidé que les activités nucléaires ne faisaient plus partie de sa stratégie. La probabilité que l'énergéticien français accepte de revoir l'accord signé avec le gouvernement De Croo est limitée.

En communiquant ses intentions concernant une nouvelle prolongation des centrales nucléaires, Bart De Wever veut empêcher Engie de dire ensuite qu'il est trop tard pour revoir les plans.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

4 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Gouverner , c'est prévoir ! Et il a l'air de mieux s'y prendre que ses prédécesseurs .

    pierre thiry
     Répondre
  • Si Engie refuse, que l'Etat réquisitionne les centrales, au final ce sont les Belges qui les ont payées ces centrales.

    Mick Mick
     Répondre
  • Enfin quelqu'un de sensé ! Cela nous change des illuminés d'Ecolo et de leurs complices opportunistes du PS .

    marc cusenbol
     Répondre
  • Il y a encore trois autres centrales fonctionnelles,pourquoi ne pas récupérer aussi les centaines de millions donnés en certificats verts et avances spéciales au x éoliens,et moderniser les réseaux pour mieux rentabiliser le photovoltaïque dans lequel des centaines de milliers de citoyens ont investi

    Louis Neys
     Répondre