Accueil Actu Régions Hainaut

Un chauffeur de poids-lourd abattu par la police lors d'une course-poursuite à Strée: il faisait l'objet d'une ordonnance de capture

Un chauffeur de poids-lourd a été mortellement touché par un tir de la police locale samedi soir vers 22h00, lors d'une course-poursuite à Strée (Beaumont, Hainaut), a indiqué dimanche matin le parquet de Charleroi, confirmant une information de plusieurs médias locaux. Le suspect, né en 1988, faisait l'objet d'une ordonnance de capture.

Dans l'après-midi, la police de la zone Botha est intervenue pour un accident de roulage. "Le chauffeur de camion s'est rendu sur les lieux de l'accident en journée parce qu'il connaissait visiblement l'une des victimes impliquées. Étant donné la situation sur place, les policiers l'ont invité à quitter les lieux pour les laisser faire leur travail", a confirmé dimanche matin Sandrine Vairon, procureure de division de Charleroi.    

Les agents, de retour au poste de police, ont constaté que le chauffeur faisait l'objet d'une ordonnance de capture pour une entrave méchante à la circulation. "Durant la soirée, ils ont décidé de retourner voir le chauffeur afin de le priver de liberté et le ramener au bureau de police. Ce dernier, qui se trouvait à côté de son camion, avec le moteur allumé, a alors pris la fuite. Le suspect a adopté une conduite dangereuse sur la chaussée de Charleroi (N53), en zigzaguant notamment", a ajouté l'autorité judiciaire.  

Les policiers ont lancé une herse sur la route pour essayer d'arrêter le camion, mais leur tentative a échoué. Des agents qui avaient pris de l'avance ont alors décidé de mettre leur combi en travers de la chaussée pour lui couper la route. "Malgré les injonctions, le suspect a forcé le barrage et les policiers ont été contraints de faire feu à plusieurs reprises. L'un des tirs l'a mortellement touché."  

Le policier auteur du tir mortel a été entendu une première fois. "Aucune mesure particulière n'a été prise contre lui", a précisé la procureure de division de Charleroi. Le comité P a repris la suite de l'enquête.

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

8 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • encore un meutre de la police sa fait 3 en peux de temps !!

    Fab Per
     Répondre
  • La Police a fait son travail. Point barre.

    Designer Dagobert
     Répondre
  • Lorsque la police di "stop", c'est stop

    Cheynya Ftn
     Répondre
  • le monde devient fou..! Dans notre société actuelle, être policier aujourd'hui devient aussi dangereux que de se retrouver sur le front d'un pays en guerre..!

    Gérard G
     Répondre
  • Rechercher par la police il avait une adresse non???il y a vraiment un problème pourquoi le poursuivre dans la police a mis les gens en danger aussi

Plus de commentaires