Accueil Actu RTL info Conso

Les moules noir-jaune-rouge ont la cote: voici comment elles sont élevées

L’été annonce aussi la saison des moules… Une grande partie de celles que nous consommons vient des Pays-Bas (environ 92 % sont des moules de Zélande.). Mais désormais, les moules belges font leur apparition en grande surface et sur la carte de certains restaurants ; grâce à l’initiative du groupe Colruyt (entreprise de grande distribution ?). Les moules se ramassent en ce moment au large de Nieuport.

C’est l’incontournable de l’été : les moules. Mais cette fois-ci dans vos assiettes, elles sont belges. Les premières de la saison et elles semblent déjà ravir vos papilles. "Je ne savais même pas qu'on en avait en Belgique", indique le client d'un restaurant. "Généralement, elles viennent de Zélande. C'est la première fois que j'en goûte des Belges...", ajoute sa compagne. 

L'élevage à la corde 

Elles viennent tout droit de la mer du Nord au large de Nieuport. Ces pêcheurs de la mer du Nord connaissent le chemin par cœur vers cette ferme marine. Celle-ci a été construite il y a 2 ans par une entreprise belge de grande distribution. Les moules sont immergés sous l’eau. "Il y a des millions de larves dans la mer. On plonge des cordes et elles s'y accrochent", explique Stijn van Hoestenberghe, responsable de la ferme marine pour le groupe Colruyt.

Leur élevage s’effectue sur des cordes suspendues à d'autres. Cette technique permet de préserver le fond marin, mais aussi, de récolter des moules après 1 an et demi de culture. "Les encres et les cordes, l'installation... Tout est nouveau. Les moules peuvent y grandir vite", poursuit Stijn van Hoestenberghe.

35 % de viande. 

À première vue, les moules belges sont bien charnues : "35 % de la moule, c'est de la viande. Lorsqu'elles viennent de la culture des fonds marins, là, c'est 25 %", confirme le responsable. La saison vient de commencer pour cet été et les pêcheurs tablent sur une récolte de 50 tonnes, sois 8 fois plus que l’an dernier.

Les moules belges au restaurant 

La grande nouveauté de cette année, c'est leur arrivée dans les restaurants. Pour Marc, chef cuisinier, c'est une grande première. "Habituellement, on travaille des moules qui viennent de France. Ici, ce sont des moules de cordes et je pense qu'on va faire de bonnes recettes. J'ai juste à les cuire au vin blanc", indique Marc Volkaerts, chef cuisinier au restaurant 'Les tilleuls'. 

 Au menu du jour : une entrée à base de moules et de chou-fleur. Mais faute de quantité, Marc ne pourra les cuisiner que durant 1 mois. Alors autant en profiter et les déguster au restaurant, ou bien les acheter en grande distribution.

Le Belge consomme en moyenne 2 kg de moules par an.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Moi je ne supporte pas les danoises . Les bouchots sont bonnes chers et petites . Les espagnoles trop grosses mais celles décortiquées en provenance du grand Sud avec un drôle de couleur sont plaisantes .

    Philibert Bernard
     Répondre