En ce moment
 

"Pardon madame, vous venez de jeter votre cigarette": des agents pourraient vous interpeller et vous infliger une amende en cas d'incivilité

 

Il y a trop d'incivilités dans les rues de Wallonie. Le gouvernement wallon lance donc l'opération "coup de propre". Durant 6 mois, des agents communaux vont sillonner les rues des villes pour avertir, puis dans un second temps sanctionner, ceux qui jettent leurs déchets comme par exemple des mégots de cigarettes. Cela peut coûter 100 euros d'amende. Une première opération du genre a été menée ce jeudi à Namur. Sébastien Prophète et Benjamin Van Kelst ont accompagné une équipe de contrôleurs pour le RTL INFO 19H.

Depuis tôt ce matin, Thibaut Ciparisse, agent constatateur, et son collègue, sont à l’affût dans les rues de Namur. Une dame s’apprête à prendre son bus, termine sa cigarette puis jette son mégot à terre. Il l’interpelle: "Pardon madame. Vous fumiez et vous venez de jeter votre cigarette. La cigarette, ce n’est pas à terre. Il y a des petits cendriers qui sont prévus pour".

L'agent explique: "Il suffit qu’on soit un peu distrait, ou qu’on ne regarde plus la personne, elle peut avoir jeté sa cigarette, voir que la personne l’a jetée, mais ne pas voir où elle est, et voilà. Le flagrant délit c’est vraiment, voir la personne la jeter devant vous, et lui dire, ou vous la ramassez, ou vous êtes verbalisées".

Plus tard, les agents observent deux jeunes hommes en train de fumer et en surprennent un en train d’écraser son mégot avec le pied. "Il faut la ramasser, et la mettre dans une petite poubelle publique", lui explique l’agent, qui choisit d’avertir plutôt que d’infliger l’amende de 100 euros.
"Heureusement qu’il ne l’a pas fait, ça va me servir de leçon", commente le jeune homme.

Jet de papier et déjections de chiens ne sont pas ramassées. Les agents locaux et régionaux unissent leurs forces pour traquer les incivilités. Durant 6 mois, ils vont parcourir les rues de différentes villes et communes de Wallonie.

"Malheureusement, le constat est là. Même si de plus en plus de citoyens font des efforts remarqués et remarquables pour la propreté publique, d’aucuns continuent à ne pas s’en soucier et à jeter notamment leurs mégots de cigarette, leurs canettes, leurs chewing gum…", explique Nicolas Yernaux, porte-parole du service public de Wallonie.

Lors du dernier nettoyage de printemps organisé en Wallonie, des bénévoles ont ramassé 247 tonnes de déchets sauvages.

Durant les prochaines semaines, tous les agents ne seront pas aussi conciliants que cette équipe namuroise montrée dans le reportage : d’autres verbaliseront.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos