En ce moment
 

Grand Baromètre: DéFI continue de progresser, PS et MR loin de leurs résultats aux élections 2014

Dernier sondage politique avant les élections communales et provinciales du 14 octobre.

Même s'il s'agit d'un sondage lié aux élections fédérales (qui auront lieu le 26 mai de l'année prochaine), le Grand Baromètre RTL info - Le Soir réalisé par Ipsos présente un intérêt accru à quelques jours des élections communales et provinciales du dimanche 14 octobre. L'enquête, accomplie auprès de 2543 personnes entre le 20 et le 27 septembre, constitue un instantané de la popularité des partis avant le scrutin, tout en gardant à l'esprit que dans de nombreuses communes, ce sont des listes locales, pas nécessairement liées à un parti en particulier, qui s'affrontent.

La question posée aux participants est la suivante: "Si de nouvelles élections fédérales avaient lieu dimanche prochain, pour quel parti voteriez-vous?" L'addition des réponses révèle plusieurs enseignements notables. Dans le sud du pays, le PS garde la tête, suivi du MR. Les deux partis restent dominants mais ne brillent plus du tout autant qu'en 2014, année des dernière élections fédérales. Derrière, on observe la poursuite de l'ascension de DéFI. Le parti, auparavant seulement bruxellois, s'installe peu à peu dans le paysage politique wallon, frôlant désormais les 7%. On scrutera donc avec beaucoup d'attention les scores de ses listes lors des élections du 14 octobre. À noter que le PTB, qui baissait après une percée impressionnante, semble s'être stabilisé. Avec 13%, il demeure devant Ecolo et le cdH.

À Bruxelles, là aussi, c'est le niveau de DéFI qui marque dans ce Grand Baromètre. Le parti d'Olivier Maingain (personnalité politique préférée des Bruxellois, voir plus bas) se maintient à la deuxième place, derrière le MR, mais devant les socialistes. Ces deux grands partis, comme en Wallonie, demeurent, ici aussi, loin de leurs chiffres du dernier scrutin fédéral. Le cdH continue, lui, de sombrer. L'absence de Joëlle Milquet, personnalité hautement médiatique, n'y est sans doute pas étrangère. Avec 6,3%, les humanistes se retrouvent dans le dos de... la N-VA.

La N-VA qui, en Flandre, obtient son deuxième score le plus bas depuis les élections fédérales de 2014. Les autres partis restent toutefois loin derrière. Parmi ceux-ci, Groen, l'équivalent flamand d'Ecolo devient la 3e force politique dans le nord du pays. 

Précisons que, comme vous pouvez le constater ci-dessous, les écarts entre les partis ne sont pas énormes, notamment en tenant compte de la marge d'erreur (+/- 4,4% à Bruxelles, +/- 3,3% en Wallonie, +/- 3,2% en Flandre).


LES RÉSULTATS (en %)

BRUXELLES

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 497 personnes sur les 543 personnes interrogées à Bruxelles (92%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 8% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +-4,4.

(Le résultat entre parenthèses est celui du Grand Baromètre de juin)

MR 19,5 (17)
DéFI 15,8 (15,4)
PS 14,9 (14,2)
Ecolo 13,1 (11,9)

PTB-PVDA-GO! 9 (9,5)
N-VA 6,5 (6,7)
cdH 6,3 (7,4)
Groen 2,2 (1,5)
Vlaams Belang 2 (2,3)
Parti populaire 2 (2,4)
ISLAM 2 (1,9)
sp.a 0,7
Droite citoyenne 1,3 (0,4)
Autres 2,2 (4,5)

intentions-vote-bxl

WALLONIE

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 902 personnes sur les 1000 personnes interrogées en Wallonie (90%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 10% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +-3,3.

PS 23,6 (23,4)
MR 20,6 (20)

PTB-GO! 13,1 (12,8)
Ecolo 10,9 (13,2)
cdH 10,1 (9)
DéFI 6,9 (5,9)
Parti populaire 6,7 (7,3)
Droite citoyenne 2,1 (2,1)
Autres 6 (6,3)

intentions-vote-wallonie

FLANDRE

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 926 personnes sur les 1000 personnes interrogées en Flandre (93%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 7% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +-3,2.

N-VA 25 (26,5)
CD&V 17,2 (15,3)
Groen 14,1 (12,4)
Open Vld 12,8 (13,9)
sp.a 12,1 (11,7)
Vlaams Belang 11,3 (9,7)
PVDA+ 4,4 (6,2)
Autres 3,1 (4,3)

bartdewever

TOP 3 des personnalités

Une série de personnalités politiques a été soumise aux participants de l'enquête avec la question "Pour chacune d'elles, voulez-vous indiquer si vous souhaitez la voir jouer un rôle important ou pas dans les prochains mois ?" La personnalité préférée dans les trois régions n'a pas changé par rapport au sondage de juin. C'est Olivier Maingain à Bruxelles, Paul Magnette à Bruxelles et Theo Francken en Flandre.

Bruxelles

Olivier Maingain (1)
Didier Reynders (3)
Paul Magnette (2)

popularite-bxl


Wallonie

Paul Magnette (1)
Elio Di Rupo (3)
Olivier Maingain (2)

popularite-wallonie

Flandre

Theo Francken (1)
Charles Michel (3)
Bart De Wever (2)

popularite-flandre

Vos commentaires