En ce moment
 

Les clients sont de plus en plus AGRESSIFS dans les commerces: "Maintenant, c'est tout, tout de suite"

Huit commerçants sur dix ont été victimes d'agression verbale ces deux dernières années, selon le syndicat neutre pour indépendants. Ce qui les rend mécontents? Les prix, les défauts du produit et les stocks indisponibles.

Une étude menée par le Syndicat neutre pour Indépendants fait état d'un phénomène inquiétant. Les clients sont de plus en plus agressifs avec les commerçants. 97% des commerçants qui y ont été confrontés trouvent que le phénomène s'aggrave au fil des années.

La plupart des discussions houleuses tournent autour de 3 points.


1.) Les prix des produits (32%): Laurent a été gérant d'un magasin de photographie. Il se souvient: "Internet affichait à cette époque-là des prix qui étaient impossibles à suivre pour des petits commerçants et donc, à ce moment-là, ce qui revient très rapidement c'est que le commerçant est un voleur qui s'en fout plein les poches".

2.) Les défauts sur les produits (27%): "J'ai déjà eu des gens qui essayaient de me faire passer un défaut pour une chute. Et au moment, où on leur démontre, par A+B, que cela ne peut pas être un défaut de conception, on ne les voit plus jamais."

3.) Le manque de stock (24%): Pierre, fleuriste à Braine l'Alleud, nous détaille un exemple: "Sur 18 ans, on a vu la clientèle évoluer. Maintenant, c'est tout, tout de suite ou sinon tant pis pour vous. On va voir ailleurs."

Pierre et Laurent ne sont pas des exceptions. Sven Nouten, porte-parole pour le syndicat neutre pour indépendants: "Cela se passe dans chaque type de magasins, dans chaque province, dans chaque ville. C'est vraiment un phénomène qui est très général."

Enfin, pour 16% des cas, l'agression verbale n'a ni cause ni motif précis.

 

Vos commentaires