En ce moment
 
 

Test Nokia X20: les plus européens des smartphones ajustent leur gamme et vont dans le "vert"

Les tests de Mathieu: les plus européens des smartphones ajustent leur gamme, que vaut le Nokia X20
 
Les tests de Mathieu
 

Coque de protection compostable à la place du chargeur, données d'utilisation stockées en Europe: HMD Global se démarque avec des arguments inédits pour trouver des amateurs pour ses smartphones qui n'affichent pas la meilleure des fiches techniques…

Marché impitoyable, très compliqué et hyper concurrencé, les smartphones sont de plus en plus difficiles à choisir pour les utilisateurs moyens. Par habitude, ceux-ci se dirigent souvent vers Apple et Samsung. C'est vrai en Belgique, mais aussi ailleurs en Europe et aux Etats-Unis. Derrière ce duo imbattable, il y a désormais les challengers chinois dont je parle régulièrement, avec leurs rapports qualités/prix généralement imbattables (Xiaomi, OnePlus, Oppo et Motorola en ce qui concerne la Belgique). Les autres disparaissent (LG, HTC et on le craint, bientôt Sony), ou mettent en avant d'autres critères. C'est le cas de Nokia, ou plutôt de l'entreprise finlandaise composée d'anciens de chez Nokia et qui ont les licences pour exploiter la marque et ses brevets, j'ai nommé HMD Global.

Nous avons évoqué le Nokia X20 dans un épisode de TechTalk :

"Vos données sont en Europe, et c'est important !"

Parallèlement au test du dernier Nokia X20, j'ai discuté avec Stefan De Clerck, responsable HMD Global pour le Benelux et la France. "Nous sommes une entreprise européenne. Tous nos serveurs sont en Finlande. La recherche et le développement se font en Finlande ou en Angleterre", m'a-t-il confié. Cette position européenne est un argument. Pour le particulier, l'intérêt est plus 'patriotique'. Pour les entreprises qui sont très sensibles aux données personnelles, en revanche, ça peut devenir un intérêt stratégique, sécuritaire. "Nous sommes forts sur le marché B2B, où on fait plus attention à tout ce qui touche au RGPD", le fameux Règlement Général de Protection des Données, qui impose des règles strictes en Europe. Notez cependant qu'on ne parle que de certaines données liées à l'utilisation du smartphone: la plupart des données que vous partagez le sont via l'écosystème Google (Android, Chrome, YouTube, Play Store, Galerie Photos sauvegardée dans le cloud, etc), une entreprise américaine avec des serveurs de données répartis dans le monde entier.


 

Et la fabrication ? Elle reste en Asie, souvent en Chine ; pour la majorité des composants, tout comme la chaîne d'assemblage. "Mais il ne faut jamais dire jamais ! L'Europe nous a demandé ce qu'il était possible de faire à l'avenir. C'est elle qui est venu vers nous, on sent une volonté de changer les choses", de briser le duopole 'logiciel américain, matériel asiatique'. Qui sait ? Et si les anciennes usines de fabrication des téléphones Nokia, autrefois leader, redevenaient des chaînes d'assemblages ? Il faut cependant tout prendre en compte. Rien ne dit qu'il est plus efficace et 'vert' de faire venir par bateau ou avion tous les composants de Chine pour les assembler en Europe…

Le X20, avec une coque compostable

"Vert", le Nokia X20 essaie de l'être. D'une manière plutôt originale, qui tient sur l'autocollant apposé à l'intérieur: "Dans cette boite, vous trouverez une coque compostable au lieu d'un chargeur mural". C'est plutôt bien vu, pour deux raisons.

La première: quand on lui demande un petit effort (utiliser un ancien chargeur), le client aime être récompensé, et quelle meilleure manière que de lui donner une coque (même si elle est en plastique compostable et d'un look assez particulier).

Deuxièmement: le Nokia X20, à 379€, ne propose pas de charge rapide de sa batterie, donc l'utilisation d'un bête chargeur peut suffire – ce n'est pas le cas chez Apple et Samsung, qui ont aussi supprimé le chargeur de la boite, mais dont les smartphones à plus de 1.000 euros ont besoin d'un transfo spécifique pour être rechargés plus rapidement. Nokia donne plus d'infos sur cette page.


 

Une fiche technique qui ne fait pas rêver

Le reste de la fiche technique est le délicat compromis que doivent trouver les constructeurs avec des smartphones dans cette gamme de prix. Un processeur Snapdragon 480 offrant la 5G, 8 GB de RAM, 128 GB de stockage interne, un capteur d'empreinte sur la tranche droite (pour le pouce, voir photo ci-dessous), un seul haut-parleur, un écran LCD basique (pas très agréable à regarder ni à utiliser avec son taux de rafraichissement 60 Hz), des bordures assez importantes autour de l'écran, un châssis en plastique à la finition quelconque. Mais j'aime bien le look de la face arrière, avec le bloc d'optiques circulaire, une touche de Nokia assez réussie.

Il y trois capteurs photo (et un pour mesurer la profondeur et mettre du flou en arrière-plan) dont certaines lentilles sont signées Zeiss (on parle bien de ces petites 'vitres' au-dessus du capteur, et non du capteur lui-même). Ça offre de la polyvalence, et c'est toujours pratique: le capteur principal est épaulé par un deuxième capteur dédié au grand angle (pour prendre plus de scène sans reculer) et un troisième dédié à la macro (prise de vue d'objet très rapproché, à quelques centimètres). J'ai comparé avec d'autres smartphones et le X20 est dans la moyenne du moyen de gamme. Rien de très mauvais, rien de très bon non plus.

Mais comparé à l'armada chinoise, à 379€, le X20 ne fait techniquement pas le poids.

Un logiciel qui va durer

En réalité, ses qualités principales sont celles évoquées plus haut dans cet article (côté 'vert'), et son logiciel. Chez Nokia, pas d'applications cachées ou préinstallées désagréables, de l'Android pur et une garantie de mise à jour sécurité et système de 3 ans. Vous pourrez donc passer à Android 12, 13 et 14. A ce niveau, les concurrents chinois sont battus. Nokia ajoute depuis peu une application My Phone qui rassemble un forum, du support et des conseils d'utilisation (il y a aussi des applications suggérées/sponsorisées, ce que j'aime moins).

Corollaire important à ces trois ans de mises à jour: vous pourrez – au niveau logiciel en tout cas – utiliser votre smartphone plus longtemps que la plupart des smartphones de cette gamme de prix (ce sont généralement les smartphones haut de gamme qui reçoivent plusieurs années de mise-à-jour). En trois ans, cependant, il est possible que votre batterie devienne capricieuse, et celle de ce Nokia X20 ne se charge pas spécialement vite.


 

Conclusion

Acheter des smartphones Nokia peut être considéré comme un acte citoyen pour le grand public. Quelques données d'utilisation de l'appareil resteront en Europe sur les serveurs de HMD Global, au lieu de filer en Chine (mais ça reste des applications tournant sous Android, donc d'innombrables données personnelles iront partout dans le monde, selon vos choix et utilisations). Ce sont davantage les entreprises (et d'après Nokia, c'est déjà le cas) qui seront intéressées par le côté 'safe' de leur parc de smartphones. De plus, le X20 est un smartphone 'vert', avec une coque compostable fournie "à la place du chargeur mural", et trois ans de mise à jour Android qui prolonge sa durée de vie logicielle.

Hélas, le X20 n'a pas la fiche technique que les fabricants chinois, impitoyable sur les prix et moins regardant au niveau des données, peuvent offrir à 379€. C'est l'écran très 'entrée de gamme' et le processeur pas très puissant qui m'ennuie le plus.

A vous de faire votre choix en fonction de vos préférences…




 
 

 




 

Vos commentaires