Accueil Actu Belgique Elections 2024

Le président du CD&V, Sammy Mahdi, plaide pour "qu'il y ait les mêmes partis au fédéral et à la région" et... ne veut pas du PS au gouvernement

Après les élections, l'heure est aux négociations aux différents niveaux de pouvoir. Bart De Wever, l'informateur, a rencontré le roi ce mercredi. Sa mission a été prolongée d'une semaine. Nous avons interviewé le président du CD&V. Il plaide pour que les mêmes partis soient en charge à la région et au fédéral.

"On est prêts à négocier, mais il y a des conditions", affirme Sammy Mahdi. Il continue: "La Flandre doit rester une région chaleureuse, donc on doit investir dans nos écoles, dans nos crèches, on doit investir dans les soins de santé aussi."

Les soins de santé justement, et le budget qui leur est alloué, c'est un des sujets qui serait susceptible de "bloquer" les négociations au fédéral. Nous avons posé la question au président de parti, voici sa réponse: "Il faut discuter d'abord, parce qu'on est plusieurs partis à vouloir investir dans les soins de santé, les Engagés est le parti de la santé du côté francophone. C'est le parti qui d'ailleurs a l'ambition la plus grande pour continuer à investir. Nous aussi, en tant que parti, on veut continuer à investir dans les soins de santé, et donc discutons d'abord avant de passer quels que soient les vétos, ça ne sert à rien."

La même base pour le fédéral qu'au gouvernement flamand?

Les négociations visant à former un nouveau gouvernement flamand seront menées par Matthias Diependaele. Les premières discussions entre les trois potentiels futurs partenaires de coalition - N-VA, Vooruit et CD&V – ont été entamées. Cela pourra-t-il également servir de base pour le casting au fédéral?

"On verra, en tout cas, moi j'ai toujours précisé que pour éviter d'avoir des discussions constamment entre les régions et le fédéral, c'est qu'on ait les mêmes partis au pouvoir au niveau régional et au niveau fédéral. Mais voilà, au niveau régional, on commence, on entame les négociations", avance notre interlocuteur.

Le PS au gouvernement, bonne ou mauvaise idée?

Pour ce qui est du casting, Sammy Mahdi, ne veut pas entendre parler d'un retour du PS dans les discussions fédérales. Selon lui, ce scénario ne respecterait pas le choix des électeurs: "Il y a des partis qui ont gagné des élections, il y en a qui les ont perdues, respectons le choix des électeurs, mettons-nous à table, et essayons de faire en sorte que les gens qui travaillent aujourd'hui puissent bénéficier de plus d'argent, c'est ça le choix qu'a fait l'électeur, et c'est ça qu'on doit respecter."

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Toujours moins que le PS !

    pupuce toujours
  • Ton parti a perdu les élections alors on la ferme

    Alain Schmit
     Répondre