Accueil Actu Belgique Politique

Un parti belge d'extrême droite utilise l'image de Marine Le Pen: elle saisit la justice

L'ex-présidente du Rassemblement national (RN) français, Marine Le Pen, a saisi la justice belge pour faire interdire à la formation d'extrême droite wallonne Chez Nous d'utiliser son image sur des tracts électoraux, a-t-on appris auprès des deux parties.

Jérôme Munier, le président de ce petit parti actuellement en campagne, a précisé avoir obtempéré et interdire désormais à ses militants un tel usage d'une image "qui n'est pas libre de droit". Un accord entre les deux parties devrait être validé jeudi par le tribunal de première instance de Liège.

Lors de sa création en 2021, Chez Nous avait pourtant reçu une marque de soutien de Jordan Bardella, le président du RN. Le responsable français était présent au côté des dirigeants du parti wallon lors de la conférence de presse de lancement, tout comme Tom Van Grieken, chef du parti flamand d'extrême droite Vlaams Belang, allié du RN au Parlement européen.

Mais Marine Le Pen n'a pas pour autant donné son accord à Chez Nous pour qu'il se réclame de son soutien et utilise son image sur des tracts ou des affiches, a expliqué l'avocat belge de la députée française, Me Ghislain Dubois.

Selon l'avocat, il a fallu deux mises en demeure depuis janvier puis une citation devant le juge des référés, avec la menace du paiement d'astreintes, pour que Marine Le Pen obtienne gain de cause. M. Munier "m'a indiqué qu'il s'engageait à faire respecter l'interdiction d'usage de l'image de ma cliente. Nous allons donc, normalement, vers une ordonnance actant un accord", a ajouté l'avocat.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Ce n'est pas la première fois que ce genre d'information arrive comme par hasard juste avant des élections.

    roger rabbit
     Répondre