Accueil Actu

Chambre du conseil pour les attentats de Bruxelles: Sofien Ayari, jamais sans Salah

Ce Tunisien, né à Tunis le 9 août 1993, était en prison le jour des attentats de Bruxelles. Il avait été arrêté quelques jours plus tôt en compagnie de Salah Abdeslam le 18 mars 2016. S’il n’avait pas été arrêté, il aurait sans doute pris part à une opération terroriste ou kamikaze. En effet, les enquêteurs estiment que son rôle doit être considérés à l’aune du plan global de la cellule terroriste.

Dans ce vaste plan, Sofien Ayari était incorporé au "groupe Schiphol" avec Oussama Krayem. Ils s’étaient d’ailleurs rendu dans cet aéroport néerlandais pour y faire du repérage.

Mais sa capture et celle de Salah Abdeslam ont modifié les plans comme l’expliquera Oussama Krayem devant les enquêteurs : "Les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui n’avaient pas vocation à participer à des attaques, leur rôle consistait à faire venir des gens de Syrie. A la base, ils ne devaient pas mourir. C’est la capture de Salah Abdeslam qui a changé la donne. Le projet de Schiphol a été modifié et est devenu l’attentat de Zaventem et celui du métro a été exécuté", a-t-il affirmé.

Selon des renseignements policiers, avant les attentats de Bruxelles, Sofien Ayari a été impliqué dans deux opérations terroristes, en Tunisie et en Afrique noire. Par ailleurs, en 2014, il s’est rendu en Syrie avant d’être envoyé en Europe.

Il est entré en Belgique grâce à Salah Abdeslam quelques mois avant les attentats de Bruxelles. Il a donc vécu dans diverses planques à Bruxelles et a assisté aux préparatifs des attentats.

Les enquêteurs pensent qu’il a également joué un rôle psychologique au sein de la cellule : au vu de son expérience en Syrie, il a contribué à galvaniser les autres terroristes. Dans les appartements des terroristes, il a aussi aidé la cellule dans les tâches quotidiennes : il a notamment été faire les courses alimentaires tandis que Salah Abdeslam, recherché par toutes les polices européennes, restait cloitré et préparait les repas.

Il a été arrêté en compagnie de Salah Abdeslam le 18 mars 2016 et, comme lui, a été condamné à 20 ans de prison pour avoir ouvert le feu sur des policiers, rue du Dries à Forest. Il purge sa peine à la prison de Marche-en-Famenne.

Chambre du conseil pour les attentats de Bruxelles: RETOUR AU MENU

À la une

Sélectionné pour vous