Accueil Actu Monde International

La Russie n'est "pas prête pour une paix juste", accuse le président ukrainien: "Nous ne devons pas penser à eux"

La Russie et ses dirigeants "ne sont pas prêts à une paix juste", a accusé dimanche le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à l'issue d'un Sommet de la paix en Suisse, qui a apporté un fort soutien à l'intégrité de son pays.

"Nous devons faire notre travail, ne pensons pas à la Russie, faisons ce que nous devons faire. Pour l'instant, la Russie et ses dirigeants ne sont pas prêts à une paix juste. C'est un fait", a dit le président.  La Russie peut négocier la paix "demain, si elle se retire de notre territoire", a insisté M. Zelensky, alors que le président russe Vladimir Poutine s'est dit prêt à des pourparlers. Il a toutefois posé des conditions inacceptables pour Kiev, qui équivaudraient à une reddition et un abandon de territoires reconnus comme ukrainiens par la communauté internationale.  

M. Zelensky a par ailleurs affirmé que l'Ukraine n'était "pas l'ennemie" de la Chine, en réponse à une question sur ses relations avec Pékin.   La Chine est un allié de la Russie et a été accusée de contribuer à l'effort de guerre russe en fournissant des composants. Pékin a choisi de ne pas participer au sommet de la paix ce week-end parce que Moscou en était absent.  

"La Chine pourrait nous aider", a souligné M. Zelensky. Malgré la reprise de l'aide militaire américaine, bloquée pendant de longs mois, et les engagements pris par d'autres alliés, notamment européens, Volodymyr Zelensky estime que les volumes actuels ne sont pas suffisants pour gagner la guerre. "Il y a de l'aide. Il y a des paquets importants. Est-ce suffisant pour gagner ? Non. Est-ce que ça arrive tard? Oui", a déclaré M. Zelensky.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Il "suffit" que la Russie se retire de l'Ukraine, respecte ses frontières et compense pour tous les dégâts que sa guerre a causé. Le petit tsar poutinien ne s'arrêtera jamais si personne ne lui dit non, il n'a pas le moindre respect de l'Homme, que ce soit "son" peuple ou les autres humains.

    Alain T.
     Répondre
  • Zelensky veut la guerre et il fait financer "sa" guerre par l'Europe. Il oublie qu'il y a des gens qui meurent pour un bout de territoire. C'est inhumain.

    roger rabbit
     Répondre
  • Quand on donne 10 millions d'euros pour l'armée ukrainienne, 3 millions sont détournés par Zelinski et sa famille, on arrêterait pas l'hémorragie là

    uygk dtt
     Répondre