Accueil Actu Monde International

Nouvelles évacuations en raison de l'éruption d'un volcan dans le centre des Philippines

Davantage de personnes pourraient être évacuées aux Philippines en raison de l'éruption imminente du volcan Mayon, a déclaré le directeur de l'Institut sismologique philippin. Vendredi, 10.000 habitants de la région avaient déjà dû quitter leur domicile, mais le rayon d'action pourrait être étendu à 14.000 personnes lundi.

Situé dans la province orientale d'Albay, le volcan crache des cendres et des débris depuis plusieurs jours. De la lave s'échappe également du cratère depuis jeudi. Le niveau d'alerte a été placé au niveau 3, ce qui signifie que du magma est présent dans le cratère et qu'une éruption dangereuse pourrait avoir lieu d'ici quelques semaines, voire quelques jours.

Vendredi, les autorités philippines ont demandé à 10.000 personnes de quitter la zone de risque autour du volcan. Il se peut que le périmètre de sécurité doive être élargi, ce qui mènerait à l'évacuation de 14.000 habitants. Si le niveau d'alerte 4 devait être atteint, 40.000 personnes devraient alors quitter la région.

Le Mayon, situé à 330 km au sud-est de la capitale Manille, est considéré comme l'un des plus instables des 24 volcans actifs du pays, sur la "ceinture de feu" du Pacifique. Il y a cinq ans, il avait craché des millions de tonnes de cendres, de roches et de lave, forçant l'évacuation de dizaines de milliers de personnes.

À la une

Sélectionné pour vous