En ce moment
 
 

Des jeunes tabassés, forcés de lécher des pieds, parce qu’ils sont homosexuels: un groupe en Flandre diffuse en ligne les images des agressions

Des jeunes tabassés, forcés de lécher des pieds, parce qu’ils sont homosexuels: un groupe en Flandre diffuse en ligne les images des agressions
 
 

Des vidéos très choquantes circulé pendant plusieurs jours en Flandre, sur un groupe de discussion en ligne. Groupe qui incite ses membres à tabasser des personnes homosexuelles et à filmer leurs actes. La police a évidemment ouvert une enquête. Attention, il s’agit d’images qui peuvent heurter la sensibilité.

Des jeunes ont été forcés de lécher les pieds de leurs agresseurs, violemment tabassés ou obligés de s’excuser genoux à terre, parce qu’ils sont homosexuels. L’une des victimes, un garçon de 16 ans témoigne: "Quand ils m’ont dit ça, j’étais très choqué. Je ne savais pas quoi faire. Stressé, je me suis mis à genoux et j’ai dit pardon parce que ce sont des gars dangereux. Vous ne voulez pas être frappé. J’ai maintenant très peur de marcher dans la rue".

Un groupe de discussion de 600 membres appelle à la haine

Ces images ont été diffusées dans un groupe de discussion en ligne. Les 600 membres appellent à la violence envers la communauté LGBT (personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres). La police a ouvert une enquête.

"Il est très important de déclarer ces faits parce que si nous ne le faisons pas, c’est comme s’ils ne s’étaient pas produits. A la police, nous travaillons durement sur cette affaire. Nous y accordons beaucoup d’attention parce que nous appelons cela des crimes haineux. C’est inscrit de manière claire dans le procès-verbal et un processus de suivi direct peut aussi être établi sur cette base", indique Wouter Bruyns, le porte-parole de la police d’Anvers.


 




 

Vos commentaires