En ce moment
 
 

Coronavirus: 60% des enfants consomment beaucoup plus d'écran depuis le confinement

Coronavirus: 60% des enfants consomment beaucoup plus d'écran depuis le confinement
 
CORONAVIRUS

Le temps passé sur les écrans a considérablement augmenté chez 60% des enfants pendant le confinement, constate Camille, la Caisse d'Allocations Familiales de l'UCM, au terme d'une étude dont les résultats ont été révélés ce mercredi.

> CORONAVIRUS BELGIQUE: les dernières infos

L'enquête ciblée sur la "famille wallonne avec enfant(s) de moins de 13 ans" a été menée en deux phases: plus de 2.000 participants ont répondu à un premier sondage début mars 2020 (avant confinement) et plus de 4.000 personnes ont répondu à un deuxième sondage en avril 2020, spécifiquement orienté sur les habitudes pendant le confinement. Il en ressort qu'un parent sur deux s'inquiète des conséquences de la consommation des écrans chez son(ses) enfant(s). Malgré cela, depuis le début du confinement, le temps passé sur les écrans a considérablement augmenté chez 60% des enfants.

En temps normal, "nous remarquons que le temps d'utilisation des écrans augmente avec l'âge ainsi que le week-end. Durant la semaine, les enfants de 0 à 3 ans passent généralement moins d'1/2h par jour devant un écran alors que les enfants de 4 à 6 ans passent entre 30 minutes et une heure par jour et les 7 à 13 ans plutôt de 1 à 2 heures par jour", explique Camille.

Aujourd'hui, 56% parents disent que le temps d'écran a augmenté d'au moins 1h par jour. 11% d'entre eux estimant même l'augmentation journalière à plus de 3h. Quel que soit l'âge, la télévision reste l'écran le plus utilisé. Cependant, sur la tranche 7-13 ans, les autres types d'écran suivent de près.

Autre constat: 34% des parents déclarent avoir observé des effets négatifs liés à une plus grande consommation des écrans. Parmi ceux-ci: la nervosité, l'agressivité, la fatigue ou le manque de concentration.

Grâce à la météo clémente, 82% des enfants ont tout de même pu s'occuper grâce à des activités extérieures. 6 enfants sur 10 ont reçu et effectué des devoirs ou exercices scolaires et 1 sur 10 en a profité pour s'initier à quelque chose de nouveau, comme par exemple une langue étrangère ou un instrument de musique.

 

 

Vos commentaires