Les chrétiens-démocrates flamands veulent étendre l'usage du cannabis pour certains patients malades

Les chrétiens-démocrates flamands veulent étendre l'usage du cannabis pour certains patients malades

Environ trois ans après l'autorisation des sprays à base de cannabis en Belgique, le CD&V plaide pour un élargissement conséquent de l'usage médicinal de cette plante. Les personnes épileptiques ou présentant une sclérose latérale amyotrophique (SLA) devraient pouvoir en bénéficier, selon la députée Els Van Hoof. Celle-ci va déposer une résolution en ce sens en janvier exigeant du gouvernement fédéral de reconnaître l'huile de cannabis en tant que médicament, rapportent Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen, Het Belang van Limburg et De Standaard jeudi.

"Il existe des preuves scientifiques suffisantes démontrant que le cannabis à des fins médicinales peut réduire les symptômes d'une maladie comme la sclérose latérale amyotrophique", estime Mme Van Hoof. Cette maladie déclenche de fortes douleurs et spasmes. Certains patients "utilisent déjà de l'huile de cannabis qu'ils obtiennent à l'étranger, mais chez nous l'huile est interdite, donc son importation est également illégale", poursuit la députée CD&V. Son parti propose un double élargissement de la législation: d'une part une légalisation de l'huile de cannabis pour les personnes présentant de multiples scléroses et pour les enfants présentant certaines formes d'épilepsie, d'autre part une autorisation pour les patients SLA d'utiliser le spray Sativex, légalisé depuis 2015 sous de strictes conditions.

Vos commentaires