En ce moment
 
 

Les jeunes ont-ils tendance à surestimer leur premier salaire?

 
 

Selon une étude qui vient de sortir, le vrai salaire des jeunes diplômés en Belgique serait, en réalité, 38 % plus bas que ce qu'ils espéraient. Alors, les jeunes travailleurs sont-ils trop "confiants" ? Si oui, pourquoi ?

Quelle rémunération les jeunes travailleurs s'attendent-ils à recevoir ? "Je sais déjà ce que je vais toucher", lâche une jeune interrogée qui précise : "1.800 euros !". Visiblement pas encore sur le marché de l'emploi, un jeune homme espère lui toucher entre "1.700 et 2.000 euros."

Des réponses qui coïncident avec la réalité de terrain. En moyenne, le salaire d'un jeune travailleur serait de 1806 net par mois. Un montant que la plupart des jeunes Belges auraient tendance à surévaluer. Selon une étude, tout secteur confondu, les jeunes Belges s'attendraient à percevoir 2.500 euros net par mois, soit 38% de plus que l'offre du marché.

Francine Dolicimascolo est partenaire 'Ressources humaines' – Sd Worx. Elle développe: "On a une génération de jeunes qui a été habituée à un certain confort et ils peuvent avoir des attentes directes: pouvoir avoir tout de suite le super paquet salarial avec notamment le véhicule de société puis en matière d'IT le dernier cri au niveau du smartphone, de l'ordinateur, de la tablette."

Pour compenser cette différence, certaines entreprises envisagent donc pour leurs jeunes employés des avantages supplémentaires. "Par exemple, l'octroi de chèques repas. Toutes les entreprises ne les octroient pas encore. Mais certainement aussi d'autres formules comme un plan 'cafétéria' ou tout ce qui touche finalement aussi à la mobilité", poursuit Francine Dolicimascolo.

Enfin les écarts entre attente et offre du marché pourraient aussi expliquer la vague importante de démission dans certains secteurs.


 

Vos commentaires