En ce moment
 

On a réuni les deux meilleurs smartphones Android de l'année: le Huawei P20 Pro dépasse-t-il vraiment le Samsung Galaxy S9+ ? (vidéo)

On a réuni les deux meilleurs smartphones Android de l'année: le Huawei P20 Pro dépasse-t-il vraiment le Samsung Galaxy S9+ ? (vidéo)
smartphone, samsung, huawei

Pour la première fois, le constructeur chinois Huawei, pointure mondiale au niveau des télécoms, rivalise avec Samsung, le plus populaire des fabricants de smartphones (et de TV, de tablette, etc…). Au point de le dépasser ? Réponse dans notre duel au sommet.

A moins d'une énorme surprise, les deux meilleurs smartphones Android de la première partie de l'année 2018 (les plus chers, aussi) sont le Galaxy S9 de Samsung et le Huawei P20. Le premier a été présenté au Mobile World Congress en février, le second en mars lors d'un évènement dédié à Paris.

RTL info a réunir les deux 'flagship' Android les plus populaires pour un match exclusif entre deux grand concurrents au niveau mondial: le P20 Pro (899€) et le Galaxy S9+ (949€). Sachez par ailleurs que Samsung se dispute la place de vendeur de smartphone N.1 en Belgique avec Apple, tandis que Huawei grappille chaque année des parts de marché, et les suit désormais d'assez près sur le podium.

match016
Le P20 Pro d'Huawei, vraiment au-dessus du S9+ de Samsung ?

DESIGN: AVANTAGE SAMSUNG

Il est toujours délicat de dire si un smartphone est plus beau qu'un autre. C'est avant tout une affaire de goût, et de couleur. La 'jeune' marque Huawei n'est pas encore assez mature pour imposer et suivre un design qui lui est propre. Chaque année, elle revoit donc sa copie. Les P20 ont adopté le design 'notch' (encoche) sur la face avant, augmentant la surface utile de l'écran. On adore ou on déteste. Personnellement, je pense que c'est pratique pour placer des icônes de notification en dehors de la zone principale, et que ça donne un côté très moderne qui rappelle forcément l'iPhone X, le premier à oser arborer le 'notch'. De son côté, Samsung a été très (très) prudent dans son design. A part quelques millimètres de surface d'écran supplémentaire sur l'avant, et un capteur d'empreinte mieux situé à l'arrière, le design du S9 ressemble de près comme de loin à celui du S8. Samsung, comme Apple, a l'avantage d'avoir déjà une image de marque très forte dans le monde, et peut se permettre de conserver un design et de l'étaler sur l'entièreté de sa gamme. Au final, difficile de les départager. Ils sont d'ailleurs tous les deux en verres des deux côtés, et ont des couleurs sympathiques (bleu, lila, etc). Samsung garde sans doute un léger avantage avec son écran courbé sur les côtés, qui fait toujours son petit effet, et une finition légèrement plus maîtrisée (depuis le temps…).

match020
Design connu et finition irréprochable chez Samsung

FICHE TECHNIQUE: AVANTAGE HUAWEI

Sans surprise, on est dans le très haut-de-gamme et en termes de puissance brute, les deux smartphones se valent, même s'ils utilisent des puces différentes, fabriquées en interne par ailleurs (chacun a sa filiale). L'étanchéité est de mise de part et d'autre. Le bel écran AMOLED de Samsung a plus de pixels (2960 x 1440 contre 2240 x 1080) que l'OLED de Huawei, et affiche donc plus d'infos à l'écran, mais il faut les mettre côte à côte pour s'en apercevoir. La différence principale se situe finalement au niveau du stockage interne (128GB sur le P20, 64GB mais avec un slot microSD sur le S9) et des capteurs photos: il y en a 3 à l'arrière sur le P20 Pro et 2 sur le S9+ (un seul sur le S9 standard). La batterie est également plus imposante chez Huawei: 4.000 mAh, de quoi tenir deux jours en utilisation moyenne, une grosse journée en utilisation constante. Samsung se contente d'une batterie de 3.500 mAh, et la différence se ressent rapidement.  Le capteur d'empreinte de Samsung, même s'il est mieux situé que l'an dernier, est difficile à trouver, car juste en-dessous des lentilles que l'on salira à chaque coup. Celui de Huawei est dans le bas de la face avant et demande une fameuse torsion du pouce. Donc on optera pour les déverrouillages avec reconnaissance faciale. Et à ce petit jeu, le P20 est à nouveau le grand gagnant: il se déverrouille dès que vous prenez l'appareil en main et l'amener en direction du visage (ou dès que vous appuyez sur le bouton de déverrouillage/allumage). Samsung, lui, affiche d'abord inutilement l'écran de déverrouillage, et perd quelques millisecondes dans la procédure. Le Coréen est peut-être plus sécurisé avec la possibilité de scanner l'iris plutôt que de reconnaître le visage, mais c'est encore plus long… Donc au niveau de la fiche technique, il n'y a pas photo, c'est Huawei qui s'impose. Alors qu'il coûte 50€ de moins.

bixby
L'assitant Bixby de Samsung est partout, mais il est lourd, et ne comprend pas le français

INTERFACE: AVANTAGE HUAWEI

Présent depuis très longtemps sur le marché du smartphone, Samsung a ajouté des couches et des couches d'applications et de logiciels maison sur un Android à peine reconnaissable. A nouveau, ça lui confère une image de marque forte et reconnaissable, et ça lui permet de mettre en avant ses nombreux services disponibles (l'assistant personnel Bixby toujours pas disponible en français mais très envahissant, Samsung Gear pour ses montres, Smart-Things pour la maison connectée, un navigateur internet, des tas de sauvegardes dans le cloud, etc). Pour l'utilisateur lambda, ça alourdit la prise en main initiale, et on passe la première journée à accepter qu'un tas d'applications/services puisse accéder à toutes les fonctionnalités du téléphone (SMS, contact, localisation, etc). Pour ceux qui ne jurent que par Samsung depuis le début, c'est sans doute pratique car ils retrouveront tout ce dont ils ont besoin rapidement. Pour les autres, c'est vraiment très envahissant même si, soyons clair, la surcouche est un exemple de fluidité et d'ergonomie, sans défaut… Huawei est beaucoup plus soft à ce niveau-là, et on se rapproche d'une interface Android traditionnelle. Google est bien plus présent, et c'est tant mieux car ça permet de passer d'une marque à l'autre, même d'aller chez Apple, sans perdre données, photos, contacts et favoris dans le navigateur. Le Chinois, cependant, semble suivre la même voie que Samsung pour imposer davantage son écosystème (on parle d'un assistant maison), mais pour l'instant ça se limite à "Health" pour la santé, et le cloud pour les données. C'est donc nettement moins envahissant. On regrette néanmoins que l'interface chinoise soit toujours aussi sobre et sérieuse, même si elle est aussi plus légère, plus simple.

cave
Une photo prise avec le P20 Pro en zoomant, dans une cave très peu éclairée

PHOTO: AVANTAGE HUAWEI

Les critiques sont unanimes: le P20 Pro marque une petite révolution au niveau de la prise de vue sur smartphone. Trois capteurs animés par une intelligence artificielle présente matériellement dans la puce Kirin 970: voilà le secret de Huawei. Et ça marche, surtout au niveau des capacités à reproduire fidèlement une scène dans la pénombre, et à zoomer (jusque x5) tout en gardant une netteté exemplaire. On en a beaucoup parlé dans cet article. Pas de chance pour Samsung, qui avait utilisé le slogan 'La photo réinventée' à la sortie du S9, quelques semaines plus tôt. D'autant plus que les capacités du S9 sont excellentes en termes de photo, dans la pénombre également, grâce à un capteur à ouverture variable pour laisser entrer plus ou moins de lumière selon les circonstances. Mais le P20 Pro est un cran au-dessus, également au niveau d'autres détails techniques un peu complexes. Notez que les deux smartphones proposent le 'super slow motion', qui permet de filmer une séquence en 960 images par seconde, pour des ralentis très esthétiques quand vous filmez une scène en mouvement rapide (ce qui est plutôt rare…). Celui de Samsung est plus pratique à utiliser car on peut choisir à quel moment le super slow motion se met effectivement en route.

match006
Le P20 Pro et son 'notch' ont pris le dessus sur Samsung...

CONCLUSIONS: HUAWEI S'IMPOSE

Le bilan est assez simple à tirer si vous avez lu tout ce qui précède. Le P20 Pro de Huawei, qui coûte 50€ de moins que le Galaxy S9+  de Samsung, vous en donne davantage pour votre argent. C'est surtout au niveau de la photo, argument clé du haut-de-gamme, qu'il surpasse son concurrent.

Comprenez-nous bien: il est difficile de trouver de vrais défauts au Samsung Galaxy S9, un smartphone très maîtrisé, qui ne prend cependant aucun risque par rapport à ses prédécesseurs. L'interface maison avec un assistant personnel très encombrant, et la reconnaissance faciale moins pratique, ne sont que des détails. Le géant coréen reste l'un des maîtres d'Android, et écoulera sans doute le plus de smartphone en 2018 en Belgique, où il restera encore le plus populaire.

Mais Huawei a franchi une étape supplémentaire cette année, dans sa course folle vers la première marche du podium (annoncée pour 2020…). Le P20 Pro, en effet, est pour la première fois, d'après notre analyse, plus performant que le haut-de-gamme de Samsung. Il est donc le meilleur smartphone Android de la première moitié de l'année 2018.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires