En ce moment
 

Londres avait "anticipé" les représailles russes

Londres avait
Russie

(Belga) Londres avait "anticipé" le mouvement de représailles de la Russie, qui a annoncé samedi l'expulsion de 23 diplomates britanniques, à la suite de l'empoisonnement en Grande-Bretagne d'un ancien espion russe et de sa fille.

Le gouvernement britannique avait anticipé une telle réponse et le Conseil de sécurité national se réunira dès la semaine prochaine pour déterminer quelles seront les prochaines étapes", indique samedi le département des Affaires étrangères. La Grande-Bretagne accuse la Russie de cette attaque utilisant un agent innervant militaire de conception russe. Mercredi, la Première ministre Theresa May avait annoncé l'expulsion de 23 diplomates russes, une mesure inédite depuis la fin de la Guerre froide, et le gel des contacts bilatéraux avec la Russie. Moscou a de son côté annoncé samedi l'expulsion imminente de 23 diplomates britanniques et la cessation des activités du British Council en Russie. (Belga)

Vos commentaires