En ce moment
 
 

La grève continue partiellement chez bpost Liège: les agents refusent la solution des intérimaires

Tous les habitants de Liège et des environs sont privés de courrier depuis lundi. Les travailleurs de bpost sont en grève. Ils dénoncent les nouvelles tournées qui leur sont imposées et le courrier va encore s'accumuler au centre de tri pour plusieurs jours.

Cinq jours de grève et environ 250 000 personnes privées de courrier. Le personnel de bpost à Liège est à bout.

"Ca c'est clair", confirme Cédric Villerelle, secrétaire régional CGSP Liège. "Il faut savoir que le personnel est excédé et sous tension, et qu'ils n'en peuvent plus."

15 000 colis attendent d'être distribués et des centaines de milliers de courriers. Une surcharge de travail due à une réorganisation des tournées. Sans oublier le problème de mobilité dû aux travaux du tram, qui devraient durer plusieurs années. Les journées s' allongent pour les postiers liégeois, dont certains font parfois 300 km par jour.

"On leur ajoute soit des boîtes aux lettres, c'est-à-dire des maisons, soit on leur rajoute des tâches de tri des colis et ainsi de suite par rapport à leur fonction", détaille le syndicaliste. Est-ce que tout devient ingérable? "A l'heure actuelle c'est ingérable, oui."

Lors d'une rencontre avec les syndicats, la direction s'est engagée à revoir l'organisation des tournées et à engager des intérimaires. Les 200 travailleurs du site liégeois ont jugé la proposition insuffisante. "La proposition était de mettre des intérimaires le temps qu'il faut pendant cette période de fin d'année et de faire une évaluation en début d'année pour pouvoir pallier aux problèmes rencontrés", explique Francis Dessart, permanent syndical SLFP. Ce qui a été refusé : "Les agents refusent. Ils veulent des solutions rapides et dans les plus brefs délais."

30% du personnel a tout de même décidé de reprendre le travail ce vendredi. Le centre de distribution de Liège restera donc perturbé encore plusieurs jours.

Vos commentaires