Thorgan Hazard dévoile ses ambitions pour l'Euro 2020: "Si tout le monde est fit, on peut aller loin"

Thorgan Hazard dévoile ses ambitions pour l'Euro 2020:
 
thorgan hazard
 

Les Diables Rouges affronteront la Russie, le Danemark et la Finlande à l'Euro 2020. Un groupe intéressant pour les Belges, qui rêvent de faire encore mieux que lors de la dernière Coupe du Monde.

C'est notamment le cas de Thorgan Hazard. Le petit frère d'Eden a pris ses marques au Borussia Dortmund et s'est dessiné comme une solution concrète chez les Diables Rouges. Capable d'évoluer dans un rôle de milieu offensif, il s'est aussi distingué en assumant le rôle de latéral gauche ces derniers mois en sélection.

Interrogé par la RTBF, Thorgan Hazard n'a pas caché ses ambitions à un peu plus de six mois de l'Euro 2020. "Depuis la Coupe du Monde, on n’a fait que gagner mais les choses sérieuses doivent encore commencer", précise Thorgan Hazard, omettant tout de même l'humiliante défaite 5-2 face à la Suisse en Ligue des Nations. "Ça va se compliquer et il faudra montrer à ce moment-là qu’on a progressé. Défensivement, on est plus costaud. On ne prend pas beaucoup de buts. A coté de ça, il ne nous faut pas beaucoup d’occasions pour marquer des buts. Pour l’instant on fait mal devant. J’espère qu’il n’y aura pas de blessures d’ici l’Euro car c’est un facteur important. Si tout le monde fit, on peut aller loin !", assure le Diable Rouge. 

Pour le joueur du Borussia Dortmund, cette année a fait office de tremplin au sein de la sélection. Un nouveau statut qu'il savoure, lui qui, sauf contre-ordre médical, est déjà assuré de disputer l'Euro 2020. "Pour l’instant en sélection, ce n’est que du positif", clame le joueur de Dortmund. "Ce qui m’arrive, je l’ai mérité. J’ai travaillé, j’ai fait de bonnes saisons à Mönchengladbach et je confirmé ici à Dortmund. Puis il y a les matches avec les Diables dont je suis pour l’instant satisfait".

Reste à espérer une performance aussi positive qu'en Russie l'année dernière. Histoire, pourquoi pas, d'offrir un trophée à cette génération dorée toujours plus affamée. 

 




 

Vos commentaires