Accueil Actu

Une nouvelle souche de coronavirus détectée dans plusieurs pays: que sait-on?

La nouvelle variante du virus, soupçonnée d'être 70% plus contagieuse que la précédente, a été observée au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, en Italie, aux Pays-Bas, en Australie ainsi qu'au Danemark.

Une nouvelle variante du nouveau coronavirus détectée au Royaume-Uni peut se propager plus rapidement, ont indiqué samedi les autorités sanitaires britanniques, soulignant qu'elles essayaient encore de déterminer si celle-ci était aussi plus mortelle.

Lors de la conférence de presse du Centre de crise, Yves Van Laethem a donné quelques explications. "Il n'y a pas que cette variante-ci qui circule. D'autres variantes circulent dans notre pays comme dans d'autres pays. Avec ce type de virus, un virus à Arn, il est tout à fait normal qu'apparaissent des variantes constamment", a-t-il expliqué. 

Cette souche se propage-t-elle plus facilement? "Cette contagiosité augmentée est possible mais pas certaine. Il faut attendre plus de données et de recherches pour savoir réellement si elle est plus contagieuse ", souligne le porte-parole interfédéral dans la lutte contre le coronavirus. 

Le Royaume-Uni détient un performant programme scientifique

Si elle est vérifiée, la contagiosité de cette souche pourrait s'expliquer par "nos comportements, nos contacts sociaux", souligne Yves Van Laethem. Cela peut être également dû au fait que "certaines variantes se transmettent plus facilement et être plus infectieuses pour quelqu'un".

Comment expliquer le fait que cette variante ait été détectée au Royaume-Uni? "Le Royaume-Uni a l'un des programmes de recherche et de surveillance génétique le plus complet au monde", a justifié Yves Van Laethem. 

Face à l'apparition de cette nouvelle souche de coronavirus, le Centre de crise a rappelé l'importance de limiter ses déplacements hors de nos frontières. "Ceci nous rappelle l'importance de ne pas voyager et de limiter au maximum nos déplacements à l'étranger. Non seulement, la Grande-Bretagne est en zone actuellement rouge avec une situation de l'infection qui est aussi mauvaise, voire plus mauvaise, que celle que nous connaissons en Belgique", a insisté le virologue. 

Plusieurs pays européens suspendent leurs liaisons avec le Royaume-Uni

  • Les Pays-Bas

Le gouvernement néerlandais a annoncé dimanche suspendre jusqu'au 1er janvier tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni après la découverte aux Pays-Bas d'un probable cas de contamination par une nouvelle variante du coronavirus circulant au Royaume-Uni.

  • La Belgique

La Belgique a suspendu les liaisons aériennes et le trafic ferroviaire en provenance du Royaume-Uni à partir de dimanche minuit (23H00 GMT) après la découverte d'une nouvelle souche du coronavirus soupçonnée d'être plus contagieuse, dans une partie du territoire britannique. Le Premier ministre Alexander De Croo a précisé à la télévision belge VRT que la durée de la suspension serait d'au moins 24 heures.

  • Et une dizaine de pays européens

La France a suspendu pour sa part à partir de dimanche minuit tous les déplacements de personnes en provenance du Royaume-Uni pour 48 heures. Une dizaine d'autres pays de l'Union européenne, dont le Luxembourg, l'Italie et l'Irlande, ont annoncé des mesures similaires. 

Hors de l'UE, c'est aussi le cas du Koweït, de l'Iran (pour deux semaines), de la Suisse, du Salvador et d'Israël, ces trois derniers pays ayant également suspendu leurs liaisons avec l'Afrique du Sud où la nouvelle variante du SARS-CoV-2 a aussi été détectée. L'Arabie saoudite a quant à elle suspendu tous les vols internationaux ainsi que l'accès à ses ports pour au moins une semaine. Le Canada, l'Argentine, la Colombie et le Chili ont également suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni.

L'OMS appelle à renforcer les contrôles 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'agence européenne des maladies (ECDC) ont appelé dimanche leurs membres en Europe à renforcer leurs contrôles pour combattre la propagation de la nouvelle variante du Covid-19, notamment en améliorant leurs capacités de détection de la souche.

Selon l'OMS, une poignée de cas ont déjà été signalés hors du sol britannique: au Danemark (9), ainsi qu'un cas aux Pays-Bas et en Australie. La nouvelle souche comprend plusieurs mutations et entraînerait selon les premières évaluations une contagiosité accrue.

Les experts se veulent rassurants 

Quatre cas ont été observés ces derniers mois dans le laboratoire de Marc Van Ranst. Le virologue explique que les virus mutent tout le temps et deviennent souvent plus transmissibles. On évoque dans ce cas, une souche qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse que le coronavirus que nous connaissons aujourd'hui. 

Autre élément plus rassurant : cette nouvelle variante du covid-19 n'aurait pas d'impact sur l'efficacité des vaccins. En effet, les experts de l'Union européenne sont arrivés à la conclusion que les vaccins actuels contre le coronavirus restaient efficaces face à la nouvelle variante du Covid-19 repérée en Grande-Bretagne, a annoncé dimanche soir le gouvernement allemand. Yvon Englert, membre de la Task force vaccination et Délégué général "Covid-19", se montrait lui aussi rassurant. 

"Le vaccin reste efficace. Je crois que c’est vraiment la grande arme qui arrive pour nous sortir de la situation. Et comme ce vaccin est centré sur un élément très crucial pour le virus qui est la clé qui lui permet d’entrer dans la cellule, c’est probablement très robuste par rapport à toutes les mutations qui existent", avait-il indiqué. Avant d'ajouter: "N’oubliez pas que Boris Johnson ne maîtrise pas la situation de l’infection. C’est plus facile de dire que c’est le virus muté qui l’explique plutôt que les mesures n’ont pas été assez strictes en Angleterre pendant très longtemps. Ils ont beaucoup de difficultés. C’est un des pays les plus touchés".

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 21 décembre ?

À la une

Sélectionné pour vous