Accueil Actu Belgique Economie

L'œuf, l'aliment à la mode depuis le début de l'inflation: comment expliquer son succès?

Aujourd'hui, un œuf coûte en moyenne 26 centimes, soit 28% de plus que l’an dernier. Cependant, cela reste imbattable par rapport à d’autres protéines animales comme la viande ou le poisson. "Quand je n’en ai pas mangé le matin, j’en mange le soir. Quand je n’ai pas envie de payer pour de la viande aussi, car elle est assez chère", précise une cliente d’un supermarché.

Depuis un an, la consommation d’œufs a augmenté de 5,4% et l’inflation est certainement en cause.

Malgré tout, cet aliment reste peu coûteux et riche en protéine. Cette tendance s'explique donc avant tout parce que le prix des œufs reste compétitif : c'est un produit anti-crise et la protéine animale la moins chère du marché.

Un certain engouement existe autour de ce produit, peut-être au détriment d'autres comme la viande ou le poisson, qui ont aussi subi des hausses de prix et sont beaucoup plus chers.

Yves élève plus 2.500 poules pondeuses à Donceel, en province de Liège et constate que la demande est de plus en plus forte et il est difficile d’ailleurs de suivre la cadence. "Ça devient difficile à gérer pour mon planning, pour suivre le rythme. J’ai dû agrandir ici pour suivre les demandes de mes clients", explique-t-il.

Un ménage achète en moyenne 183 œufs par an et dépense pour cela environ €46. 

À la une

Sélectionné pour vous