Accueil Actu Belgique Politique

Une menace terroriste sur les écoles belges rapidement jugée "pas crédible" par l'Ocam

L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) a jugé jeudi matin que le mail menaçant reçu par différentes écoles à travers toute la Belgique n'était pas crédible. Le Centre de crise national (NCCN) avait donné l'alerte mercredi soir, préconisant "une vigilance accrue" dans les établissements secondaires sur "tout le territoire".

Le NCCN a notamment demandé aux services de police de faire preuve d'une vigilance accrue. Les écoles ont également été incitées à mettre en place toute mesure préventive estimée nécessaire, comme la fermeture de leurs portes jeudi. L'Ocam a entre-temps pu analyser la menace et l'a estimée "improbable". Le niveau de la menace générale reste néanmoins à 3 sur 4 pour l'ensemble de la Belgique, ce qui signifie que la vigilance policière accrue reste de mise.

"Nous avons décidé de communiquer dès mercredi soir car il y avait beaucoup de questions à ce sujet et donc un besoin d'information", justifie le Centre de crise. Celui-ci a alors préféré définir des mesures à titre conservatoire en attendant l'analyse de l'Ocam.

La police fédérale a confirmé avoir ouvert une enquête sur ces faits mais n'a pas désiré faire de commentaires sur celle-ci. Le dossier a été confié aux parquets régionaux, selon le parquet fédéral.

Toutes les écoles du réseau d'enseignement Wallonie Bruxelles-Enseignement (WBE) ont ouvert leurs portes jeudi matin à l'exception de l'athénée de Jodoigne, fermé à la suite d'une demande expresse formulée par les autorités communales.

"Le NCCN, l'Ocam et les services partenaires continuent à suivre la situation de près", assure le Centre de crise.

À lire aussi

Sélectionné pour vous