Vos témoignages

1.500 euros de frais pour la rentrée scolaire de ses trois enfants: Valérie est en colère, "ils sont complètement fous !"

Le coût de la vie a fortement augmenté ces dernières années, et le secteur scolaire ne fait pas exception. Quand elle a reçu le total du montant à payer pour le matériel éducatif de la prochaine année scolaire de ses enfants, Valérie n’en croyait pas ses yeux. "Ça va à l’encontre de tout ce qu’on raconte pour le moment sur l’écologie et le recyclage". L’augmentation du prix du papier pourrait expliquer cette explosion dans le coût des frais scolaires. Actu

"On nous laisse dans le vide": Natacha et Claudio ne parviennent pas à prendre rendez-vous pour le contrôle technique, les conséquences sont graves

Début juillet 2022, on peut dire que la vie a plus ou moins repris son cours : plus de masques, plus de fermetures, plus de confinement. Mais la crise sanitaire a tout de même bousculé beaucoup de services comme les hôpitaux, les banques, les services de réparation ; et ceux-ci ont accumulé un retard conséquent. On remarque à Bruxelles que le contrôle technique est un secteur qui a été particulièrement touché, et où les délais d’attente sont toujours interminables. Est-ce le cas en Wallonie? Qu’est ce qui peut expliquer ces énormes lenteurs? Et pourquoi ces retards n’existaient pas avant? Actu

Ivre, Logan chute du 3e étage d'un hôtel en Crête: sa mère tente de le faire rapatrier mais "il ne payait plus sa mutuelle depuis longtemps"

Une soirée passée en Crête, beaucoup d'alcool et peu de vigilance... Il y a quelques jours, c'est la vie de toute une famille qui a basculé. Au petit matin, Logan, 25 ans, chute subitement du 3e étage de son hôtel. Le jeune homme s'en tire "miraculeusement" avec de nombreuses fractures. Il doit désormais être rapatrié mais impossible pour sa mère de financer cette opération. Récit. Actu

"On n'ose même plus sortir": en vacances au Grau-du-Roi, Bernard et sa famille sont envahis par "des milliers de moustiques"

"Il faut prévenir les Belges qui veulent se rendre en Camargue", s'exclame Bernard qui nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous. En vacances au Grau-du-Roi, Bernard regrette la présence de "milliers de moustiques". À tel point qu'il envisage d'écourter ses vacances si la situation perdure. Des moyens ont été déployés par la commune afin de régler la situation. Explications. Actu
« première page‹ récents2345678910anciens ›dernière page »

À la une