Bruxelles

Environ 300 syndicalistes rassemblées pour dénoncer les violences économiques de genre

À l'occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, environ 300 personnes se sont réunies dans la capitale, selon la zone de police Bruxelles-capitale/Ixelles, à l'appel des syndicats de la FGTB-ABVV et de la CSC-ACV. Organisée en front commun syndical, cette manifestation entendait dénoncer les violences économiques de genre, "qui plongent les femmes dans la précarité". Bruxelles
« première page‹ récents8910111213141516anciens ›dernière page »

À la une