Faits divers

Trois ans de prison pour une rébellion armée envers la police

Le tribunal correctionnel de Charleroi a prononcé jeudi en fin de journée une peine de 3 ans de prison ferme avec une amende de 8.000 euros contre Anis A. Le prévenu était poursuivi pour la détention et la vente de cannabis et de cocaïne, ainsi que pour une rébellion armée de son véhicule envers la police. L'homme de 29 ans avait reconnu la détention des produits stupéfiants. Le parquet avait sollicité à son encontre une peine minimale de trois ans de prison. Faits divers

Sept femmes et cinq hommes jugeront Daniel Bellens et Marie Tenret

Sept femmes et cinq hommes ont été tirés au sort, jeudi, pour juger Daniel Bellens (57 ans) et Marie Tenret (66 ans). Ces derniers sont accusés de vol avec plusieurs circonstances aggravantes, dont celle de meurtre. La victime est Marie Delhoux, une femme de 88 ans. Le procès débutera mercredi devant la cour d'assises du Hainaut. Faits divers

L'ancien ministre et bourgmestre Luc Martens arrêté pour suspicion de fraude

La police judiciaire fédérale (PJF) a arrêté jeudi dernier Luc Martens, ancien ministre et bourgmestre de Roulers, indique jeudi la section courtraisienne du parquet de Flandre occidentale. L'homme, âgé de 78 ans, est soupçonné d'escroquerie, de faux, d'abus de confiance, d'usage de faux et de blanchiment d'argent. Il a été remis en liberté sous conditions par le juge d'instruction. Faits divers

Le parquet et le service de déminage se sont rendus sur les lieux de l'explosion à Hoboken

Le parquet, le Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (Sedee), le laboratoire de police technique et scientifique ainsi qu'un juge d'instruction, un médecin légiste et un expert en incendie se sont rendus jeudi après-midi sur les lieux de l'explosion qui a détruit la partie supérieure d'un immeuble, dans le district anversois de Hoboken. La police a précisé que l'objectif était d'assurer la sécurité des services de secours durant les opérations de sauvetage à venir. Faits divers

Poursuite de l'enquête et nouvelles perquisitions visant un cabinet comptable limbourgeois

Les enquêteurs ont découvert des fausses factures pour un montant de 4,3 millions d'euros dans le cadre de l'enquête relative au cabinet comptable de Houthalen-Helchteren, dont la gérante et son époux ont été placés sous mandat d'arrêt. Quatre nouvelles perquisitions ont par ailleurs été menées mercredi à Genk, Diest et Schaerbeek après les 16 effectuées mardi. Les policiers ont saisi au total 334.140 euros dont 142.795 euros en espèces. Faits divers
« première page‹ récents123456789anciens ›dernière page »

À la une